Abeilles, crime et champagne: Un polar breton (CRIMES ET ABEIL) par Valérie Valeix

Abeilles, crime et champagne: Un polar breton (CRIMES ET ABEIL) par Valérie Valeix

Titre de livre: Abeilles, crime et champagne: Un polar breton (CRIMES ET ABEIL)

Auteur: Valérie Valeix

Broché: 366 pages

Date de sortie: December 12, 2018

Éditeur: Editions du Palémon

Obtenez le livre Abeilles, crime et champagne: Un polar breton (CRIMES ET ABEIL) par Valérie Valeix au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Valérie Valeix avec Abeilles, crime et champagne: Un polar breton (CRIMES ET ABEIL)

A Reims, deux familles qui se vouent une haine féroce se retrouvent impliquées dans une terrible affaire.

Tandis qu’Antoine part en mission en Afghanistan infiltrer une filière djihadiste dirigée par un Franco-Allemand, Audrey se rend à Reims exposer les vertus du pollen. Elle est accueillie par les Fleuriot, propriétaires d’un important rucher dont les parcelles jouxtent le domaine plus modeste des Garcin, producteurs de vins de Champagne. Cette Maison a la particularité d’être dirigée par des femmes depuis le décès de Maurice Garcin, tué pendant la guerre d’Algérie. La haine entre les deux familles est enracinée depuis cette époque, ce dont les héritiers respectifs n’ont cure : Nicolas Fleuriot et Chiara Garcin, dix-sept ans, s’aiment et envisagent de consacrer leur vie à leur passion commune : le cirque. Impensable pour la matriarche, Suzanne, la sœur de Maurice, qu’on retrouve étranglée dans sa voiture sur le rucher des Fleuriot. Ceux-ci, bien entendu, sont suspectés, mais voilà que Chiara s’accuse du meurtre, puis Nicolas à son tour et le père de ce dernier, Marc, va faire de même pour protéger son fils : la gendarmerie locale est débordée et ses investigations piétinent… Quand Audrey décide d’enquêter sur cette affaire, passant outre les ordres de Da Silva, le chef de la brigade à qui elle a été confiée, elle fera ressurgir bien des secrets enfouis depuis 1961, qui lui permettront de démasquer le coupable, quelqu’un que personne n’aurait imaginé dans ce rôle…

Entre protection et solidarité familiale, plongez dans ce thriller et suivez l'enquête d'Audrey qui mettra à jour de vieux secrets de famille enfuis depuis bien longtemps.

EXTRAIT

— Ils disent que la mère Garcin a été étranglée avec un fil en inox. Comme celui dont on se sert pour filer les cadres afin d’y accrocher la feuille de cire.
Audrey avait en effet appris lors de sa déposition, deux heures plus tôt, que la propriétaire des Champagne Garcin avait été étouffée de face au moyen d’un fin fil d’acier qui, d’ailleurs, était resté dans les chairs entamées. L’assassin avait pris place côté passager. Des analyses étaient en cours pour déceler des empreintes ou des traces ADN sur le fil en question. La voiture était également passée au crible, de même que le corps de la victime envoyé à l’Institut médico-légal du CHU Robert Debré de Reims.
Elle observa Nadège Fleuriot dont les doigts tremblants tentaient d’ajuster grâce à des points de colle, les deux bords d’un anneau en résine transparent rempli de pollen multicolore préalablement déshydraté. La quadragénaire aux longs cheveux blonds et au nez pointu rougi s’était fait une spécialité des bijoux issus des produits de la ruche. Labélisés « Nad’Art », une quarantaine de pendentifs, bagues et autres bracelets de toutes sortes ornés d’abeilles ou de pollen sous verre s’alignaient sur la longue table de bois de son atelier du premier étage.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la « malbouffe » et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).
Elle eut l’honneur d’être l’amie – et le fournisseur de miel – de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture « apicole ».